Les travaux sur soie concernent un projet artistique mené sur le Chemin de la Liberté, sur les traces des anciens évadés de France pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Le choix de la soie fait référence aux cartes de soie utilisées par les aviateurs britanniques qui tentaient de rejoindre les grandes lignes d'évasion.

Le tissu fait aussi référence à une texture mémorielle faite de nombreux témoignages manuscrits.

C'est un projet qui interroge la mémoire, l’histoire et la marche, les notions de frontière, de carte, d’écriture et d’archive.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic